Thèmes devant faire l'objet d'analyses complémentaires

L’analyse des trajectoires possibles de réduction des émissions est un élément essentiel de toute réflexion sur la transition de la Belgique vers une société bas carbone. Cet exercice doit cependant être complété par une série d’analyses plus thématiques :

 

Climate-finance-diagram-350px.jpgLe paysage du financement climatique en Belgique

Cette analyse offre un aperçu des flows de financement climatique en Belgique en 2013, de leurs sources jusqu'aux secteurs dans lesquels ils sont investis. Cette analyse indique entre autres qu'un total de 6,4 miljards d'Euros a été investi dans des activités de réductions d'émissions (atténuation), d'adaptation et des services climatiques dans notre pays en 2013.

La rapport complet de l'étude ainsi qu'un fact sheet concis sont disponibles en anglais.  


La modélisation à l’horizon 2050 en Belgique

Les outils de modélisation s’avèrent indispensables afin d’assurer un cadre d’analyse cohérent. De nombreux modèles qui portent spécifiquement sur la Belgique ou qui intègrent la Belgique et sont susceptibles d’être utiles pour l’analyse des impacts de la transition bas carbone. 

Dans ce cadre, un workshop rassemblant l’ensemble des équipes de modélisation a été organisé afin de mettre en évidence les forces, les faiblesses et les complémentarités entre les différents modèles existants. Au-delà de la simple comparaison des modèles et de leurs résultats, le workshop a été l’occasion de mettre évidence les développements souhaitables des différents modèles dans l’optique de servir au mieux l’analyse de la transition bas carbone.

Un rapport de cet exercice ainsi que les présentations des différents modèles par les équipes de modélisation sont disponibles.

 

La gestion de transition

La réalisation effective d’une transition vers une société pauvre en carbone à l’horizon 2050 doit pouvoir être induite, conduite et gérée. Ceci est l’objet de la discipline « transition management » qui vise à créer un contexte et un climat propices à l’apparition des changements qui caractérisent la transition

L’objectif de cette étude a consisté à analyser de la manière la plus détaillée possible les différentes expériences belges et étrangères concernant la gestion de la transition vers une société bas carbone ainsi que les initiatives actuellement en cours d’élaboration.

L’analyse de ces différentes expériences/initiatives a identifié les ‘key success factors’, les ‘lessons learnt’ et les barrières rencontrées. Sur base du résultat de l’analyse des différentes expériences/initiatives, l’étude a proposé plusieurs pistes pour initier au niveau belge la gestion de la transition vers une société pauvre en carbone à l’horizon 2050. Les résultats de cette étude peuvent être consultés ici. Cette étude a entre autres identifié le besoin d’effectuer un mapping des initiatives existantes de transition vers une société bas carbone en Belgique. Vous trouverez toutes les informations nécessaires concernant ce mapping ici.

 

Les enjeux de la transition bas carbone sur la formation

La transition bas carbone induira des changements dans les modes de production et de consommation. De nouveaux types d’emplois sont appelés à être créés, d’autres devront évoluer et certains seront fondamentalement transformés ou disparaitront. Ces changements mettent la question de l’emploi et de la formation au cœur des enjeux de la transition bas carbone, y compris au sein des PME dont les ressources dans ce domaine sont particulièrement limitées.

Cette étude vise à amorcer la discussion sur ce sujet. Elle dresse un état des lieux des politiques et institutions en matière de formation en Belgique et aborde quelques études de cas à l’étranger et au niveau européen au travers du prisme de la transition bas carbone.